I) Tout savoir sur les formations et vos droits

Qu’est-ce qu’une formation ?

La formation consiste à enseigner à un employé les connaissances et les compétences nécessaires à l’exécution de ses fonctions courantes. La formation professionnelle est généralement adoptée pour des personnes exerçant déjà une activité professionnelle et souhaitant accroître leurs compétences.

 

Pourquoi se former en restauration ?

Pour l’entreprise, l’avantage est d’améliorer les connaissances et les compétences de ses employés afin de les rendre plus performants et plus heureux. Cela permet notamment au restaurant de développer sa notoriété et son chiffre d’affaires. C’est aussi une opportunité de développer les responsabilités de certains employés. Par exemple, un serveur pourra également faire de l’animation ou de la gestion de réseaux sociaux. Un cuisinier pourra quant à lui améliorer sa gestion des stocks et préparer de nouvelles recettes.

Le responsable d’un restaurant peut aussi être formé. Dans ce cas, la formation est axée sur la gestion, tant de l’entreprise que de l’humain. L’objectif est de permettre au responsable de tirer le meilleur de son équipe tout en conservant sa satisfaction.

Quoi qu’il en soit, tout le monde possède de nombreuses qualités et compétences qui pourraient être poussées à leur paroxysme avec des formations prises en charges par les fonds de formation.

 

Est-ce vrai que les formations pour restaurants sont gratuites ?

Le terme revient souvent mais n’est pas vraiment exact. Le restaurateur ne paye pas directement la formation. La majorité des formations sont prises en charge à 100% par les fonds de formation et durent entre 7h et 21h. Les fonds de formation sont, FAFIH pour les salariés et AGEFICE pour les chefs d’entreprises, le plafond annuel est de 4 jours par salarié.

La formation est un droit pour tout employé de restauration car celui-ci cotise pour ces prestations. On peut parler du même principe que l’école mais pour les professionnels en activité. Les formations sont payées par les cotisations salariales et patronales versées tout au long de l’année.

Pour suivre une formation, il suffit de faire une demande et de monter un dossier auprès de son OPCA régionale. Si la demande est acceptée, il ne vous reste plus qu’à profiter des programmes réalisés avec bienveillance par les organismes de formation.

 

 

Comment monter un dossier de formation ?

Tout d’abord, il faut détenir un code adhérent pour votre restaurant. La démarche est simple, rapide et gratuite. Il vous suffit de vous inscrire sur le site de votre OPCA ou de faire la demande par mail, téléphone ou courrier. Les services sont réactifs et très pédagogues.

Ensuite, vous pouvez télécharger le document de demande de prise en charge directement sur le site de votre OPCA. Par exemple, sur le site Fafih.com ou directement à partir de ce lien. Pas de panique, le document est très simple à remplir et votre organisme de formation peut vous aider.

Le document doit donc être rempli par l’entreprise et retourné à la délégation régionale du Fafih accompagné du programme et du devis de l’organisme de formation au moins 30 jours avant le début du stage. La réponse à la demande de prise en charge est reçue sous une quinzaine de jours en moyenne.

En cas de questions à propos de ce stage, n’hésitez pas à nous demander conseil, on est là pour vous aider.

 

II) Les meilleurs organismes de formation pour restaurants et bars

Les formations obligatoires : « Être en règle »

Il est possible d’ouvrir un restaurant sans diplôme. Cependant, cela ne signifie pas pour autant qu’il n’existe pas de formations obligatoires. Si vous voulez vendre des boissons alcoolisées et obtenir une licence restaurant vous allez devoir suivre une formation pour obtenir le permis d’exploitation et une formation d’hygiène. Une troisième formation est obligatoire si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées la nuit.

 

Le permis d’exploitation :

C’est une formation payante et obligatoire qui dure deux jours et demi, ou une seule journée de remise à niveau si l’entrepreneur justifie au moins 10 ans d’exploitation de la licence.

Son but est de sensibiliser le chef du restaurant sur les enjeux de santé publique liés à la restauration. Elle porte particulièrement sur la prévention et la lutte contre l’alcoolisme, la protection des mineurs et la répression de l’ivresse publique, la législation des stupéfiants, la lutte contre le bruit et les principes de responsabilité civile et pénale.

Au terme de la formation, le restaurateur reçoit un permis d’exploitation valable pendant 10 ans. Au bout de 10 ans, il devra suivre une formation de mise à jour des connaissances d’une journée pour prolonger le permis (10 ans). C’est seulement après cette formation qu’il va pouvoir obtenir la licence restaurant ou la licence IV qui lui permettra de servir des boissons alcoolisées.

 

La formation hygiène alimentaire

Depuis le 1er octobre 2012, la formation hygiène alimentaire est devenue obligatoire pour ouvrir un restaurant. Il faut nécessairement qu’au moins une personne de l’entreprise soit formée aux normes d’hygiène. Cette obligation répond à des besoins évidents de sécurité et fait suite à certains abus. Le restaurateur doit être titulaire d’un diplôme dans ce domaine ou justifier d’une expérience de 3 ans en tant qu’exploitant. Dans le cas contraire, il sera nécessaire de suivre une formation auprès d’un organisme habilité.

Enfin, uniquement pour les ventes de boissons alcoolisées le soir, un autre permis est nécessaire. Cette formation ne dure que 7 heures et l’inscription peut être faite en ligne.

 

 

Les formations recommandées : « Un restaurant qui tourne »

Lorsqu’on ouvre un bar ou un restaurant, il ne suffit pas de savoir faire la cuisine. En plus de savoir faire ses plats favoris, ses desserts ou encore ses cocktails, il faut gérer l’établissement et son équipe. Il est essentiel de maitriser un ensemble de compétences pour réussir au mieux son lancement et le développement de son affaire.

C’est par exemple le cas de la gestion administrative, la gestion des stocks et des commandes, l’approvisionnement en marchandises, la gestion comptable et financière, le management, la gestion de la communication et de la réputation et bien d’autres domaines.

Dans cette partie, nous allons voir les formations utiles et les formateurs ou organismes de formation qui sont compétents dans le domaine des CHR.

 

1) Les formations web et marketing : « Se faire connaître et se rendre visible »

Nous allons prendre notre exemple pour ce type de formations. L’une de nos raisons d’être est de former les acteurs des cafés, hôtels et restaurants aux problématiques telles que le marketing ou l’E-réputation. Rien ne nous rend plus malheureux que de voir un restaurant presque vide tant on sait la passion que le chef d’établissement met chaque jour dans son activité. On sait également que le temps et le budget alloués à la communication ne sont pas toujours à la hauteur de ses espérances car certaines charges paraissent souvent prioritaires face à la communication.

C’est pourquoi, au travers de notre formation « Développer la visibilité et la e-réputation de mon restaurant », nous voyons ensemble des pratiques, concrètes et souvent totalement gratuites pour développer sa visibilité ainsi que sa relation avec sa clientèle pour ensuite la fidéliser. On travaille avec le formé sur ses supports et on lui donne de nombreux conseils qui nous semblent primordiaux pour faire connaître son établissement et développer sa clientèle. On lui enseigne également comment faire face à de mauvais avis, développer une stratégie de communication, performer avec les réseaux sociaux

Les mots clés : Visibilité, référencement, Facebook, Site Internet, Google, TripAdvisor, Annuaires…

Objectif principal : Que ce soit les clients qui viennent à vous

Les agences dispensant des formations Digital et Marketing pour restaurants : AGENCE THRIVE, IDEHOTEL

 

2) Les formations commerciales : « Savoir vendre et faire des opérations commerciales »

Que ce soit dans le cadre d’un lancement, d’un évènement, ou pour pallier à une baisse d’affluence, l’aspect commercial est indispensable pour un restaurant cherchant à améliorer son taux de remplissage. Dans cet objectif, que peuvent enseigner les organismes de formations ?

Il existe de nombreuses formations commerciales dispensées à Bordeaux. Il y a tout d’abord les formations pour mieux vendre dans son restaurant. Ici, on cible les serveurs, réceptionnistes ou barmans afin de leur apprendre les techniques pour vendre avec professionnalisme et développer les ventes additionnelles. Proposer des cocktails maison, un dessert ou du vin c’est un art que les formateurs peuvent transmettre. Aussi, il y a les formations pour amener des clients dans son restaurant. Il existe de nombreuses méthodes nécessitant une formation comme le mailing, le street marketing, les opérations commerciales ou encore la prospection. Avec ces formations, le but est d’apprendre à faire une bonne stratégie de ciblage (récolte de mails également), créer de beaux outils et un bon message pour ensuite diffuser ce message à la cible. L’entreprise QUARTET CONSEIL est par exemple spécialisée pour les groupes, elle facilite la communication auprès des associations et réseaux de tourisme de groupe.

Les mots clés : Mailing, opérations commerciales, Promotions, Prospection, Cibles professionnelles et associations, Groupes, Evènementiel…

Objectif principal : Agir pour faire venir plus de clients

Les agences qui dispensent les formations commerciales en restauration : AGENCE THRIVE, QUARTET CONSEIL, AXIONCOM, HA CONSEILS

 

3) Les formations en management : « Dynamiser son équipe en obtenant satisfaction et performance »

Nous avons vu comment rendre visible son établissement et le remplir. Cependant, toutes ces actions ne servent à rien si l’on ne possède pas une équipe performante et motivée.

Les éléments négatifs qui reviennent le plus souvent dans les avis TripAdvisor sont les mauvaises relations entre les employés et plus souvent les problèmes de management émanant des « patrons ». Les clients sont là pour passer un bon moment, avoir un service agréable, être servis rapidement et avoir un repas gourmand. Une mauvaise gestion de l’humain que ce soit en cuisine ou en salle peut nuire à l’entièreté du travail de l’équipe. Il faut partir du principe que le chef du restaurant ou de la salle est le responsable. Il doit savoir motiver son équipe, la satisfaire, mais surtout obtenir d’elle le plus de productivité possible. Ce n’est pas simple mais il existe de nombreuses formations pour gérer les litiges et dynamiser un groupe en fonctions des attentes et différences de chacun.

Les mots clés : Management, team building, gestion des litiges, Ressources humaines

Objectif principal : Agir pour avoir une équipe forte et soudée

Les organismes de formation spécialisé en Management : AXIONCOM, IDEHOTEL

 

4) Les formations culinaires : « Développer son portefeuille de recettes »

On le sait, c’est l’un des éléments majeurs. Cependant, même en tant qu’expert, des formations sur des spécialités étrangères, sur l’esthétisme des plats ou encore sur des techniques de conservation sous vide peuvent apporter une véritable plus-value à une équipe de cuisine et surtout à un chef. Globalement, afin de perfectionner la rapidité, la connaissance, la technique ou l’organisation de ses cuisiniers, la chambre de commerce de Bordeaux (CCIT BORDEAUX GIRONDE) peut dispenser des formations pratiques et réputées.

Les mots clés : Cuisine, recettes, techniques, découvertes culinaires, organisation, conservation

Objectif principal : Développer les compétences de ses cuisiniers

Les agences pour les formations culinaires en restauration : CCIT BORDEAUX GIRONDE

 

5) Les formations linguistiques : « Développer sa capacité à accueillir une clientèle étrangère »

Au cœur d’une zone touristique comme Bordeaux, il y a une véritable activité économique venant de clientèles étrangères. Pourtant, peu de serveurs ou de chefs de salle sont en mesures d’échanger en langue étrangère avec la clientèle, ce qui rend le contact et la vente additionnelle rudes. Il est cependant possible de se mettre à niveau via des formations linguistiques en anglais, espagnol, italien ou encore allemand. Différents niveaux de formations sont proposés permettant ainsi aux experts de performer davantage et aux débutants d’apprendre les notions essentielles en restauration.

Les mots clés : Langues étrangères, ventes, touristes, anglais, espagnol, allemand, italien

Objectif principal : Pouvoir accueillir et communiquer avec la clientèle étrangère

Les agences pour les formations linguistique en restauration : GO FLUENT, LES LANGUES A LA CARTE

 

6) Les formations techniques et informatiques : « Améliorer la maîtrise de ses outils »

Qui dit gestion d’une entreprise de restauration dit gestion des stocks et des commandes, approvisionnement en marchandises, gestion comptable et financière, etc. Pour chacune de ces activités, il existe un ensemble d’outils, souvent informatiques, à maîtriser. Il est possible de trouver des formations pour apprendre à utiliser un logiciel de comptabilité, un logiciel de mailing, gérer un site internet, gérer son administratif ou encore apprendre le graphisme pour la communication. Vous l’avez compris, ces formations permettent au restaurateur d’améliorer la gestion de son entreprise et sa polyvalence.

Pour conclure et comme nous l’avons vu, toutes les composantes de l’activité de gestionnaire de restaurant peuvent donner lieu à une formation.

Les mots clés : Comptabilité, graphisme, facturation, gestion administrative, logiciel et informatique

Objectif principal : Développer ses compétences techniques

Les agences pour les formations techniques en restauration : INFREP, IDEHOTEL

 

Leave a Reply