Skip to main content

Les réseaux sociaux sont devenus de véritables vecteurs de popularité. En effet, ils permettent aux marques de se faire connaître et de développer de réelles communautés de fidèles. De plus, la nouvelle mode des influenceurs permet aujourd’hui aux marques d’avoir de véritables de représentants et égéries sur des réseaux où le trafic est immense. À la clé, une stratégie digitale développée et efficace apportant plein de nouveaux clients.
Alors, on vous propose de comprendre comment fonctionne cette digitalisation du luxe. Et c’est parti !

La digitalisation du luxe

digitalisation du luxe

Alors que leur collaboration semblait impossible, le luxe et le digital ont su nous surprendre. Après des années à évoluer individuellement, leur relation apparaît enfin dans les années 2000. Petit focus sur les différentes périodes de cette union.

Tout commence dans les années 2000 avec l’apparition du luxe digital 1.0. En effet, comme son nom l’indique, nous assistons ici à la toute première relation entre luxe et digital : c’est l’apparition du e-commerce. La vente en ligne fait ravage, et les marques de luxe se doivent de s’adapter pour ne pas perdre leur clientèle.
Alors, Hermès, Tiffany, Burberry et Gucci sont les premiers à se lancer dans cette nouvelle aventure. 

À partir de 2006, arrive l’ère des réseaux sociaux. Incroyables outils de communication, d’influence et de promotion, ils sont le futur des marques de luxe. Alors, ces dernières s’y habituent petit à petit et commencent à marcher main dans la main avec les réseaux.

Puis, arrive enfin le luxe digital 3.0 ; nous sommes dans cette ère depuis les années 2011. C’est l’époque du e-marketing. Le luxe s’approprie le marketing numérique afin d’améliorer leurs stratégies de vente, et les effets sont très positifs.

Une clientèle ultra connectée 

digitalisation du luxe clientèle connectée

Il y a quelques années, les marques de luxe étaient un empire à elles seules. En effet, leur renommée suffisait à les faire prospérer dans le monde de la mode, du bien-être, du prêt-à-porter et de la maroquinerie. Cependant, avec l’arrivée de la digitalisation, beaucoup de choses ont changé. Également, l’émergence du e-commerce a mis un léger frein aux marques de luxe. Alors, elles ont dû s’adapter à tous ces changements.

Le marché très compétitif fait alors face à une clientèle ultra connectée. En effet, le web est un outil d’influence très puissant. Il pousse à l’achat que ce soit en boutique ou en ligne. Cette clientèle des consommateurs de luxe a donc pris un tournant. En effet, ces derniers se basent aujourd’hui énormément sur ce qu’ils voient, et où ils le voient. Les réseaux sociaux deviennent pour eux des vecteurs de confiance, mais surtout des influenceurs puissants. Alors, pour ne pas perdre sa clientèle, le luxe a rapidement dû
se mettre à la page. Fini la stratégie traditionnelle, les marques s’imprègnent des codes du digital et développent de nouvelles stratégies !

Les réseaux sociaux, des véritables canaux de communication 

Les marques de luxe font des réseaux sociaux leurs nouvelles vitrines, et ici se trouve alors leur stratégie digitale. En effet, apparaît alors une stratégie hydrique entre communication traditionnelle et digitale. Les réseaux sociaux sont des outils de communication et de partage. Alors, s’en servir à des fins commerciales demande un travail certain. L’image de marque de ces marques de luxe est déjà créée, donc l’objectif était de l’adapter au web. De plus, le luxe comprend déjà ses adeptes, alors il est facile pour eux d’acquérir une communauté. D’ailleurs, utiliser les réseaux sociaux est encore plus bénéfique pour les marques, puisque beaucoup d’admirateurs les soutiennent sur les réseaux sociaux. 

De plus, avec leur stratégie digitale, les marques de luxe se servent du phénomène à la mode en ce moment : les influenceurs. En effet, en s’associant avec les bonnes personnes pour représenter leur marque, les entreprises de luxe s’offrent un atout incomparable. Cela permet aux marques d’atteindre de nouveaux consommateurs qui font déjà confiance à l’influenceur représentant de la marque. Alors, une augmentation certaine du taux d’engagement se fait voir, tout comme le nombre de visites et le nombre de likes. Une redynamisation de la clientèle, de l’image et de l’offre s’opère alors dans les Maisons de Luxe grâce à cette alliance entre personnages d’influence et marque de luxe.

Mieux communiquer, c’est aussi mieux vendre

digitalisation du luxe communiquer pour vendre

Nous avons pu voir l’impact des réseaux sociaux pour les marques de luxe notamment pendant la période du Covid-19. En effet, avec la fermeture de toutes les boutiques, les marques de luxe n’ont pas eu d’autres choix que de se réinventer. Fini les publicités classiques, bonjour la communication sur les réseaux sociaux et la digitalisation du luxe. De plus, en s’appliquant à soigner leur image sur les réseaux sociaux, les marques de luxe ont pu mettre en avant leurs nouvelles créations de manière beaucoup plus originale. Avec les nouveaux formats plébisciter par Instagram tels que les Real ou encore les Lives, le luxe a également réussi à mettre en place des interactions avec leur communauté.

Ils ont pris l’opportunité des confinements pour créer une véritable relation avec leurs consommateurs en organisant des challenges et en les divertissant. Mais, toujours avec cette esprit « vente » bien sûr. De plus, la fonctionnalité « shopping » d’Instagram a également incité les utilisateurs à passer à l’achat. Le taux de vente dans le secteur du luxe a augmenté significativement durant cette période. 

Alors, les marques ont compris l’importance de la communication et de la relation pour leur visibilité. Leur stratégie digitale joue un rôle énorme dans leurs bénéfices. Ainsi, les marques de luxe vont continuer ces contenus sur les réseaux sociaux puisque cela génère du trafic et donc augmente leurs ventes. Cette digitalisation du luxe à su prouver son efficacité ces dernières années. On a hâte de voir les surprises qu’ils nous réservent pour les années à venir.

Leave a Reply

© 2019, AGENCE THRIVE