Selon Internet Live Stats, plus de 4 milliards de recherches sont effectuées chaque jour sur Google. Je google, tu googles, nous googlisons… C’est devenu une habitude, un réflexe, un usage quotidien pour la plupart d’entre nous.

À chaque requête, Google nous inonde de dizaine de milliers, voire de millions de résultats dont nous nous contentons de parcourir les 10 premiers listés sur la première page de résultats. La plupart du temps, ce mode opératoire nous suffit.

Pour nous permettre d’affiner nos recherches et donc de réduire les résultats obtenus, Google a développé des opérateurs de recherche. Bien utilisés et (surtout) bien combinés, ils permettent aujourd’hui d’effectuer des requêtes à forte valeur ajoutée et constituent même des outils précieux pour le référencement naturel (SEO).

Internet Live Stats

Qu’est-ce qu’un opérateur de recherche Google

Définition

Les opérateurs de recherche Google (aussi appelés commandes de recherche Google) sont des commandes spéciales qui étendent les capacités des recherches textuelles ordinaires sur Google.

Très pratiques et très efficaces, ils répondent principalement à deux finalités :

  • gagner en efficacité et affiner ses résultats de recherche,
  • contribuer à l’optimisation du référencement naturel d’un site internet. 

Il existe deux types d’opérateurs de recherche : les avancés et les booléens.

Les opérateurs avancés sont utilisés pour limiter les résultats d’une recherche ou pour extraire des informations précises qu’une requête classique ne permettrait pas d’obtenir. Ils permettent notamment de limiter une recherche à des titres de page ou encore à des formats de documents spécifiques.

Les opérateurs booléens servent à relier des idées, des concepts ou des mots-clés dans une recherche afin de trouver les résultats les plus pertinents que possible. Vous les utilisez régulièrement sans même le savoir.

opérateur de recherche google

Les principaux opérateurs de recherche Google

Cet article n’a pas vocation à lister tous les opérateurs de recherche de Google. Pour cela, nous vous renvoyons vers un article du Blog du modérateur. Le but est de vous montrer comment les utiliser pour des usages particuliers à forte valeur ajoutée notamment dans le domaine du SEO et du Content Marketing.

Pour autant, avant de vous expliquer comment les combiner, voici une liste des opérateurs clés qui seront repris dans la suite de cet article.

  • site:www.siteweb.fr  Limite les résultats à un site web spécifique.
  • « search term » Utilisez des guillemets  pour effectuer une recherche de concordance exacte sur le mot clé ou l’expression entre guillemets.
  • cache: Renvoie la version en cache la plus récente d’une page web (tant que la page est indexée).
  • Define: Pour obtenir directement la définition d’un mot ou d’une expression.
  • related: Trouvez des sites liés à un autre site.
  • intitle: Trouvez les pages qui contiennent un mot spécifique dans le titre.
  • inurl: Trouve les pages contenant un certain mot dans l’URL.
  • intext: Trouve les pages contenant un mot spécifique dans le contenu.
  • OR (OU) Recherchez ceci OU cela. Vous obtiendrez des résultats relatifs aux deux termes ou les deux.
  • AND (ET) Recherchez ceci ET cela. Vous obtiendrez uniquement les résultats relatifs aux deux termes.
  • Exclure un terme ou une phrase de recherche.
  • * Agit comme un joker et correspond à n’importe quel mot ou expression.
  • ( ) Regroupe plusieurs termes ou opérateurs pour contrôler l’affichage de la recherche.

Comment utiliser les opérateurs de recherche Google

Les opérateurs de recherche Google doivent être renseignés dans la barre de recherche de Google comme pour n’importe quelle requête. Ils doivent être taper sans majuscules, ni espaces.

Exception faite avec les opérateurs OU et ET qui doivent être écrites en majuscule pour avoir de l’effet dans la requête. 

OU peut très bien être remplacé par la barre verticale « | » obtenue par la combinaison « ALT+ 6 » sur votre clavier.

Avec les requêtes avancées, il ne faut pas mettre d’espace entre la commande et le terme qui suit. Ainsi, pour trouver directement la définition de « référencement naturel », vous taperez define:référencement naturel ou define:(référencement naturel). En effet, quand vous utilisez plusieurs opérateurs à la fois ou plusieurs termes, il faut utiliser des parenthèses pour que Google s’y retrouve.

Ils peuvent également être utilisés avec d’autres moteurs de recherche comme Bing et Yahoo.

Les opérateurs de recherche de Google vous permettent d’obtenir à peu près tout ce que vous voulez avec un peu d’imagination et de tâtonnement. Connaître les différents opérateurs de recherche c’est bien, connaître leurs combinaisons pour une utilisation optimisée à forte valeur ajoutée pour votre SEO, c’est mieux.

Les opérateurs de recherche simple pour le SEO

Les opérateurs de recherche Google permettent de trouver rapidement les réponses les plus pertinentes et les plus précises à ses requêtes dans un environnement où les contenus Web sont pléthoriques et en inflation constante.

Vous pouvez aussi utiliser ces opérateurs de recherche Google pour votre stratégie de référencement SEO.

Connaître le nombre de pages indexées pour un site donné

La commande « site:suivi de l’url d’un site » vous permet d’obtenir le nombre de pages indexées par Google pour ce site. Elle liste également l’ensemble de ces pages. Attention, pour le nombre de pages indexées du site, il s’agit plus d’une approximation à prendre avec précaution. Rien ne remplace la Google Search Console pour connaître précisément vos pages indexées. Mais faute d’y avoir accès, pour les sites de vos concurrents par exemple, cette commande peut quand même vous donner une information précieuse.

Comme vous le verrez dans la suite de cet article, cette commande base peut être combinée avec d’autres opérateurs pour des requêtes à forte valeur ajoutée.

opérateur de recherche google

Vérifier la version d’une page indexée par Google

Les pages de votre site qui sont indexées par Google peuvent être différentes de celles visibles par les internautes.

Dans le cas de la modification récente du contenu d’une page ou d’une vérification plus globale des pages indexées par Google, vous pouvez utiliser la commande cache:suivi de l’url de votre page.

Elle permet d’afficher la dernière version de la page indexée par Google. Vous voyez alors la page telle qu’elle est vu par le Google Bot. Très utile pour votre SEO.

Cette commande donne également la date du dernier crawl de la page par Google. Si elle est ancienne, Google a surement du mal à la trouver où à décider de ne pas la crawler. Dans les deux cas, vous pourrez intervenir pour débloquer la situation.

Trouver des sites web similaires à un site donné

La commande « related:url d’un site » vous permettra de trouver des sites concurrents d’un site web ou ceux qui proposent les mêmes types de services. 

Si vous désirez connaître les concurrents de la librairie Mollat à Bordeaux ou trouver des sites qui proposent les mêmes produits, il vous suffit de taper la requête : related:mollat.com

Pratique pour dresser votre liste de concurrent SEO pour votre audit et benchmark sémantique par exemple.

Trouver les pages qui traitent d’un sujet donné

Si vous cherchez des pages ou des articles qui traitent d’une thématique ou d’un sujet spécifique, les opérateurs de recherche « intitle: », « inurl: » et « intext: » sont faits pour vous.

La commande « intitle:suivi de votre mot-clé ou expression » permet de restreindre votre recherche sur le contenu de la balise Title d’une page Web. Vous obtiendrez ainsi la liste des pages qui contiennent le mot-clé ou l’expression recherchée dans leur balise Title.

Idem avec les commandes inurl: et intext: qui vous permettront d’identifier respectivement les pages dont les URLs et le contenu de la page mentionnent l’expression recherchée.

Les variantes de ces commandes intégrant le préfixe « all » (« allintitle: », « allinurl: » et « allintext: ») restitueront des résultats pour lesquels tous les mots de l’expression recherchée sont inclus.

Ces commandes vous permettront notamment d’estimer le niveau de concurrence sur un mot-clé, validant ainsi votre choix de mot-clé ou vous incitant à le modifier.

Surveiller ses concurrents

Si vous voulez savoir à quelle fréquence votre concurrent publie des articles sur son blog, rien de plus simple avec la commande : site:url site concurrent/blog. Google vous affiche alors le nombre et la liste de tous les articles publiés sur le blog de votre concurrent. Vous pouvez également préciser votre requête en ciblant uniquement les articles parlant de « marketing digital ». La syntaxe de la commande devient alors : site:url site concurrent/blog «marketing digital». Ce n’est pas encore assez précis pour vous ? Affinez le résultat de la recherche par date de publication. Pour cela, il faut (en haut de la page de résultats de Google) cliquer sur « Outils » puis « Date indifférente » et sélectionner la période de votre choix entre « Moins d’une heure », Moins d’un mois », etc. où sélectionner « Dates précises » pour renseigner une période précise.

Les opérateurs de recherche combinés pour le SEO

Trouver les pages non sécurisées d’un site Web

L’utilisation du protocole HTTPS sur la totalité des pages de votre site est encouragée par Google depuis 2014. A défaut, Google pénalisera votre site. Même si cette bonne pratique a un impact limité sur le SEO de votre site, elle ne doit pas être négligée.

Une combinaison d’opérateurs de recherche vous permet d’identifier les pages d’un site qui ne sont pas sécurisées avec un certificat SSL. La syntaxe à renseigner est : « site: url d’un site -inurl:https ».

Bien sûr, certains outils SEO, comme Screaming Frog par exemple, assurent également cette fonction de manière automatisée et pour toutes les URL d’un site Web. 

Vérifier les contenus dupliqués sur votre site web et au-delà

Google pénalise le SEO des sites qui présentent du contenu dupliqué. Afin de faire la chasse à ce « duplicate content », rien de plus simple en combinant la commande site:suivi de l’url de votre site «  le texte suspecté d’être dupliqué » en le plaçant entre guillemets. Seule contrainte, Google limite l’expression recherchée à 32 mots.

Le résultat de cette recherche vous restituera les pages contenant ce corps de texte, vous pourrez ainsi optimiser le contenu de vos pages en supprimant le contenu dupliqué.

De la même manière cette commande peut aussi vous permettre de trouver du texte dupliqué sur d’autre site que le vôtre. Dans ce cas, il suffit d’exclure l’URL de votre site en tapant la syntaxe suivante : « -site:suivi de l’url de votre site « texte suspecté d’être dupliqué ».

Trouver des opportunités de maillage interne

Le maillage interne est une composante essentielle du SEO technique qui repose sur la mise en place de liens internes de qualité entre les différentes pages de votre site. Afin de trouver les pages les plus pertinentes pour créer vos liens internes, vous pouvez utiliser les commandes site: et intext:.

En tapant la commande site:suivi de l’url de votre site  intext:«outils AND seo», vous obtiendrez la liste des pages de votre site qui contiennent les 2 mots « outils » et « SEO ». Si votre nouvel article traite des meilleurs outils pour le SEO, vous savez alors vers quelles pages créer vos liens internes.

Trouver des sites où vous pourrez placer un article et des backlinks

Vous cherchez des sites où vous pourrez placer un backlink ? Essayez cet opérateur de recherche « mot-clé inurl:guestpost ». La présence du terme « Guest Post » dans l’URL indique que ce site accepte surement des articles d’invités sur le mot-clé que vous ciblez. Pour cette combinaison d’opérateurs, votre mot-clé peut également être placé après la commande inurl:, ce qui donne la commande :  inurl:guestpost « mot-clé » (ou « mot-clé » inurl:guestpost).

De nombreuses variantes à partir des commandes « inurl: » et « intitle: » et des mots-clés « Articles invités », « Devenez contributeur », etc. vous permettront d’identifier les sites susceptibles d’accepter un de vos articles (et le backlink qui va avec).  

Opérateur de recherche Google

Pour trouver des sites accueillant des articles sur les « outils SEO », vous pourrez donc taper la combinaison de commandes suivante : «outils AND seo» (intitle:«article invité» OR inurl:«article invité»).

Autre approche possible pour identifier des pages comportant des backlinks avec des ancres de texte précises (et donc potentiellement des sites sur lesquels vous pourriez solliciter des backlinks) avec la commande « inanchor:suivi du texte de l’ancre ». Google vous présente alors toutes les pages ayant un backlink avec une ancre incluant votre mot-clé. La variante « allinanchor:suivi du texte de l’ancre » permet de restituer les pages incluant la totalité des mots recherchés dans leurs backlinks.

Pour obtenir des backlinks, vous pouvez également répertorier les sites qui publient des infographies (à leur fournir). La syntaxe «marketing AND digital» (intitle:infographie OR inurl:infophographie) vous permettra ainsi d’identifier les sites qui publient des infographies sur le marketing digital. Si vous souhaitez restreindre les résultats sur les sites d’un pays en particulier, il vous faudra alors taper : «marketing AND digital» (intitle:infographie OR inurl:infophographie) site:.fr

En conclusion

Les opérateurs de recherche Google constituent des ressources très pertinentes et efficaces pour vous accompagner dans votre stratégie SEO et de content marketing. Ils sont complémentaires des outils SEO que vous utilisez pour auditer ou travailler les aspects techniques, sémantiques et de popularité de votre site.

La liste des commandes présentées dans cet article est loin d’être exhaustive. Avec un peu d’imagination et en combinant les différents opérateurs, vous trouverez d’autres syntaxes qui vous permettront d’analyser efficacement les sites et les pages qui vous intéressent au service de votre SEO.

Pour approfondir votre veille sur la thématique du SEO, nous vous conseillons la lecture des articles suivants :

Leave a Reply

© 2019, AGENCE THRIVE